Moderna promet 500 millions de doses de vaccin au programme Covax

Une dose du vaccin Moderna dans un centre de vaccination à Anvers le 14 avril 2021. AP - Virginia Mayo

Alors que l’idée de lever les brevets sur les vaccins pour les rendre disponible pour tous fait son chemin, la start-up américaine Moderna sort du bois. Ses dirigeants annoncent qu’ils vont livrer 500 millions de doses à Covax, l’initiative mondiales destinée à favoriser l’accès équitable au vaccin dans 200 pays.

L’accord qui vient d’être signé prévoit de fournir à Covax 500 millions de doses du vaccin anti-Covid de Moderna. L’OMS, l’une des institutions qui co-pilote Covax n’avait homologué que vendredi dernier le vaccin conçu par la start-up américaine.

Pour son patron, le français Stéphane Bancel, l’accord est « une étape importante alors que nous nous efforçons de faire en sorte que les populations du monde entier aient accès à notre vaccin ».

Diversifier le portefeuille de vaccins est un enjeu majeur pour rester flexible face à une pandémie en constante évolution. Jusqu’ici, Covax est surtout fourni en vaccins produits par AstraZeneca. L’initiative mondiale a un besoin urgent de 20 millions de doses pour ce deuxième trimestre, suite au blocage des exportations indiennes.

En vertu de l’accord avec Moderna, les première doses (6 millions) ne devraient pas être livrés avant le quatrième trimestre à un prix non communiqué mais qui est censé s’adapter aux maigres ressources des pays concernés, d’après son patron. Le gros des doses ne seraient ainsi livrées que l’an prochain.

En attendant, rares sont encore les pays qui répondent en urgence à l’appel de Covax pour envoyer leurs excédents de doses. Le dernier, étant la Suède qui s’est engagé à donner un million de doses du vaccin AstraZeneca.
@RFI

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*