De Meghan Markle à n’importe quelle jeune femme ou homme noir(e) : Le poids du racisme sur la santé mentale

L’entrevue de la trés médiatisée Meghan Markle avec la non moins influente Oprah Winfrey à fait couler beaucoup d’encre et mis le focus sur le racisme de la noblesse britannique. Au delà de la polémique, ce qui m’a interpellé, c’est le poids mental du racisme, quelles que soient notre condition sociale, nos compétences, nos aptitudes. C’est une agression sans pareil qui laisse des marques qu’on ne peut ignorer. Qu’on soit duchesse, femme influente, professionnelle ou une toute jeune fille qui s’éveille à la vie et aux rapports sociaux, la morsure est là, toujours vive.
Des micro agressions aux injures racistes, à la discrimination à l’emploi ce sont des entailles, qui s’incrustent, qu’on refoule, qu’on essaie de comprendre, de surpasser mais qui sont là, latentes prêtes à resurgir souvent à des moments de grandes fragilité.

Pour entendre cet épisode des chroniques de la cité :

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*