Pluie de ventes sur le marché de l’art à New York

Le marché de l’art est en pleine effervescence à New York en ce mois de mai 2022. Les maisons de vente aux enchères Christie’s et Sotheby’s espèrent une pluie de nouveaux records dans les prochains jours. Christie’s qualifie même cette saison de moment unique qui n’arrive qu’une fois par décennie.

Christie’s ouvre le bal ce lundi 9 mai avec une oeuvre iconique du XXe siècle, l’un des portraits de Marilyn Monroe signé Andy Warhol. Et plus précisément le Shot Sage Blue Marilyn sur fond turquoise. Un carré d’un mètre de côté qui tire son nom – selon la légende – d’un incident survenu dans l’atelier de l’artiste. Une femme a demandé si elle pouvait « photographier » les tableaux et avait tiré dessus au revolver. Car le terme « shoot » en anglais peut s’employer dans les deux sens.

200 millions de dollars

Près de soixante ans plus tard, Christie’s espère le voir partir pour 200 millions de dollars. Cela en ferait l’oeuvre d’art du XXe siècle la plus onéreuse jamais vendue aux enchères. Les recettes financeront des programmes de santé et d’éducation des enfants. Christie’s vendra également cette semaine trois Monet, dont une version des Nymphéas. Estimation : environ 60 millions de dollars chacun.

Les compteurs s’affolent

Sa grande concurrente, Sotheby’s, n’est pas en reste. A partir du 16 mai, la maison devrait adjuger pour un milliard de dollars d’oeuvres contemporaines et modernes. Au catalogue de ces enchères notamment : un second lot de la collection Macklowe. Le premier avait déjà affolé les compteurs en novembre. Sotheby’s avait alors totalisé 676 millions de dollars de ventes en une seule soirée !

 

@RFI

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*