TidIba Pouff : Une entreprise sénégalaise de production de mobiliers pro-écologie et pro-consommé local

Nous avons tous vu des pneus transformés en ottomans, tables et tabourets. Mais nous n’avons pas encore vu, au Sénégal, des pneus recyclés en canapés de luxe dont le style et l’innovation du design suscitent enchantement et intérêt auprès de très grandes entreprises ainsi que des particuliers. C’est bien à TidIba Pouff que nous devons ce pas vers l’avenir de la transformation des pneus usés et jetés dans les rues du Sénégal.

Cheikh Tidiane Keita et Ibrahima Keita, deux frères membres du célèbre groupe de musique TAKEIFA, recyclent et modifient des pneus usés pour en faire des canapés frais et merveilleusement confortables qu’ils commercialisent avec leurs épouses, partenaires dans cette innovante aventure entrepreneuriale..

La maxime «Rien ne se perd, rien ne se crée, tout se transforme» attribuée à Lavoisier, trouve sa plus haute expression dans l’activité de TidIba Pouff. De l’atelier de conception à la route puis de la route à un endroit quelconque de la rue ; les pneus, une fois collectés, connaissent un destin nouveau chez TidIba Pouff d’où ils partent complètement transformés pour servir de matériel d’équipement à des particuliers et des entreprises.

Cette activité, bien que lucrative, participe à la lutte contre la pollution dans les villes dans le cadre du recyclage et de la valorisation des déchets. L’activité de TidIba Pouff a des contours idéologiques et politiques en ce sens que c’est l’expression d’un engagement en faveur de la promotion d’un environnement écoresponsable mais également du consommé local à travers l’utilisation de produits africains dans la conception des canapés. En se mettant avec leurs femmes sur la ligne frontale de l’entreprise, Cheikh Tidiane et Ibrahima témoignent de leur confiance au Leadership et à l’Entrepreneuriat féminin.

Au-delà de tout cela, l’activité de TidIba est un appel lancé à toute la jeunesse sénégalaise pour attirer leur attention sur l’immensité du champ entrepreneurial dans leur pays et leur donner l’exemple que l’on peut toujours réaliser quelque chose d’extraordinaire à partir d’une banalité quotidienne.