Décès du chanteur Thione Seck, l’un des «seigneurs» de la musique sénégalaise

Le chanteur Thione Seck (g), ici au côté de Youssou N'dour lors d'un concert en 2012,était une grande célébrité de la chanson sénégalaise. AFP/Seyllou

Le chanteur sénégalais Thioune Seck est décédé ce dimanche 14 mars d’une courte maladie. Une information confirmée par sa famille.

Le chanteur et parolier Thione Seck, l’un des seigneurs de la musique sénégalaise depuis une quarantaine d’années, est décédé, dimanche 14 mars, à l’âge de 66 ans à Dakar, a-t-on appris auprès de son avocat, Ousmane Seye. Ancien chanteur du légendaire Orchestre baobab et fondateur du groupe «Raam Daam», Thione Seck était l’un des plus célèbres musiciens du pays avec Youssou Ndour, Omar Pène, Ismaël Lô. « Il est décédé ce matin d’une maladie au centre hospitalier de Fann à Dakar », a déclaré à l’AFP Me Seye, confirmant une information de la presse sénégalaise.

« Le parolier de la musique sénégalaise »

Celui que l’on surnommait « le parolier de la musique sénégalaise » a à son actif plusieurs dizaines de tubes chantés en langue wolof mais aussi en français et en anglais. Il est issu d’une lignée de griots et a transmis son virus a ses enfants dont le plus connu est Waly Seck. Thione Seck a fait plusieurs duo dont un avec Dizis La peste ou encore le groupe Africando.

« Thione Seck fait partie des artistes héros d’une époque. Libre, énergique, mélodique et diamétral, il a persisté dans la création, passant du traditionnel au moderne, bravant les écueils et l’incompréhension d’une société qui a peu cru à l’art comme mode de vie et moyen de vivre » a tweeté El Hadj Hamidou Kassé, ministre, conseiller en arts et culture du chef de l’État sénégalais.

@RFI

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*