États-Unis: Donald Trump a finalement ratifié le plan de relance de l’économie

Donald Trump à la Maison Blanche, le 5 novembre 2020. AP - Evan Vucci

Après avoir plongé Washington dans l’incertitude, et alors que des millions d’Américains ont perdu ce week-end leurs allocations chômage, Donald Trump a finalement ratifié, dans la soirée du dimanche 27 décembre, le plan de relance de 900 milliards de dollars. Le président américain assure avoir obtenu, en contrepartie, des engagements de la part des élus républicains. Toutefois, ceux-ci ne le confirment pas.

L’annonce est arrivée d’abord sur Twitter, comme d’habitude, dans la soirée de dimanche. Donald Trump a dit avoir de très « bonnes nouvelles ». Puis, la Maison Blanche l’a annoncé : le président américain a signé le plan d’aide à la relance de l’économie.

Un revirement, après cinq jours de suspense. Cinq jours durant lesquels Donald Trump n’a cessé de qualifier ce plan de « honte » et de réclamer une augmentation des aides aux familles démunies.

Le « shutdown » évité, mais à quel prix exactement ?

NewsletterRecevez toute l’actualité internationale directement dans votre boite mail

Dans un communiqué, le président américain explique avoir obtenu des engagements de la part des élus républicains. Ils auraient, selon lui, accepté de soumettre au vote du Congrès une mesure indépendante pour faire passer les aides financières de 600 à 2 000 dollars. Quelques heures à peine avant de signer, il tweetait encore « 2 000 », « 2 000 » pour exiger que cette aide passe de 600 à 2 000 dollars. « Rappelez-vous que c’est la faute de la Chine ! », ajoutait-il.

L’ouverture d’une enquête sur les éventuelles fraudes électorales lors de la présidentielle de novembre, qui a vu le démocrate Joe Biden l’emporter sur le président sortant, auraient également été obtenue par Donald Trump, qui s’est félicité de ce dénouement.

Mais si le président américain présente les choses comme une victoire, le chef de la majorité républicaine au Sénat, Mitch McConnell, n’a rien confirmé des affirmations de Donald Trump. Dans un communiqué, il s’est contenté de remercier le président d’avoir accepté de ratifier le plan d’aide. Pas un mot, en revanche, sur d’éventuelles promesses en échange de cette ratification.

En signant le plan de relance, Donald Trump a également validé le budget du gouvernement, évitant ainsi un « shutdown » de l’administration (fermeture des services publics), comme celui qui avait frappé le pays fin 2018. Il avait duré un mois et trois jours, soit le plus long de l’histoire des États-Unis.

@RFI

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*