Conflit au Tigré: l’UE reporte le versement d’une aide de 90 millions d’euros à l’Éthiopie

Le siège de la Commission européenne, à Bruxelles. Flickr/par Stuart Chalmers

L’Union européenne se positionne par rapport à la crise dans la région du Tigré en Éthiopie. Bruxelles va sanctionner Addis-Abeba en suspendant le versement d’une aide budgétaire. Une décision qui s’inscrit dans le cadre de l’appel des 27 pays européens à une cessation des hostilités.

Inquiète face à la dégradation de la situation humanitaire provoquée par le conflit dans la région du Tigré, l’Union européenne a exhorté, en vain, le Premier ministre éthiopien Abiy Ahmed à privilégier une résolution politique du conflit. C’est donc pour faire pression sur le prix Nobel de la paix 2019 que Bruxelles choisit l’option de reporter le décaissement d’une aide budgétaire à l’Éthiopie.

Cette aide représente un montant de 90 millions d’euros. Les deux tiers de cette enveloppe doivent financer le développement des liens logistiques et les connexions entre l’Éthiopie et ses voisins. Une autre partie, un peu plus du cinquième du montant, est destinée au soutien du budget du secteur de la santé.

Mais il n’est pas certain que cette suspension réussisse à infléchir la position du Premier ministre éthiopien à l’égard du Front de libération du peuple du Tigré, le parti à la tête de la région et qui défiait le gouvernement fédéral depuis plusieurs mois. Ces 90 millions d’euros représentent seulement un tiers du budget actuel du secteur de la santé en Éthiopie, dont la dotation a été considérablement augmentée pour faire face à la pandémie de Covid-19.

@RFI

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*