SEKOUBA BOLOMBA, relève montante d’Alpha Blondy

Sekouba Bolomba

Sekouba Bolomba est un musicien ivoirien au style roots reggae jamaïcain des années 70. Il combine un mélange éclectique de rythmes ouest-africains traditionnels appelés Bolomba, avec des djembé et des balafons. Petit frère du grand Ismaël Isaac, une figure de premier plan dans la musique reggae en Côte d’Ivoire, Sekouba Bolomba fait son chemin dans la musique reggae, avec un style qui est bien à lui, même s’il est naturellement influencé par son frère Ismaël Isaac, et ses pères spirituels Alpha Blondy, Lucky Dube et Bob Marley, en plus d’une pléiade d’artistes reggae et dancehall nous dit-il. Après avoir plongé dans les racines du style Bolomba, le jeune Sekouba a pris goût aux sons ouest-africains du Mandingue. Ses paroles puissantes, ses idées portantes et sa voix de superstar sont tissés dans sa musique offerte en quatre langues: français, anglais, malinké et bambara. Nul besoin de maîtriser toutes ces langues, la musique parle d’elle même !

Meilleur artiste reggae de la diaspora

Il a été sacré «Meilleur artiste reggae de la diaspora», lors des Reggae Music Awards, à Abidjan, en Côte D’Ivoire en mars 2019, en présence du grand Alpha Blondy qui a reçu un Award d’honneur pour l’ensemble de sa carrière et sa contribution au rayonnement du reggae ivoirien dans le monde.

Sekouba et ses musiciens ont foulé la scène de prestigieux festivals autour du globe, en Allemagne, en Suisse, en Israël, au Mali, aux U.S.A. et aux Canad tels que le Festival international Nuits d’Afrique à Montréal, le Abi Reggae Festival à Abidjan, où le musicien est apparu aux côtés des têtes d’affiche Ky-Mani Marley, Third World et Morgan Heritage, la Fête de la Musique au Mali, SummerStage à New York avec l’artiste israélien Idan Raichel, NJPAC SummerStage, New Haven Music Festival, le Festival international des arts africains de Brooklyn, S.O.B.’s, Shrine World Music et plusieurs autres.

Son premier album «I’M So Glad» a été autoproduit à New York et arrangé par Oscar Ankou. Pour produire son deuxième opus en 2010 «Sejo», Sekouba s’est associé avec Sidney Mills, artiste récipiendaire d’un trophée Grammy et claviériste du légendaire groupe de reggae Steel Pulse. L’album comprend des pièces remarquables telles que «Mandela», un vibrant hommage à l’ancien président sud-africain Nelson Mandela, mettant en vedette le guitariste de Bob Marley & The Wailers, Junior Marvin. Il s’est de nouveau associé à Sidney Mills pour l’arrangement de son prochain album.

Sekouba vit à New York et est directeur artistique principal du Go Africa Network

En septembre 2020, il a sorti un single «J’aime la Côte D’Ivoire» avec le trio de la paix Sekouba Bolomba, Marthe Tano & Mirak Avion.

Lien pour écouter le single:

 

En octobre de la même année, 2020, Bolomba Music présente à son public «Bye Bye Corona» une chanson qui a réunit une équipe par le travail à distance de New-York à Abidjan, en passant par Montréal, afin de sensibiliser les gens aux mesures barrières pour lutter contre cette pandémie.

Pour écouter le nouveau clip:

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*