États-Unis: début du vote anticipé en Floride, État crucial dans le duel Trump-Biden

Un électeur dépose son bulletin à Orlando, en Floride, le 19 octobre 2020. REUTERS/Octavio Jones

En Floride, le plus grand des États clés de l’élection présidentielle, le président sortant et le candidat démocrate sont au coude-à-coude dans les sondages.

Près de 30 millions d’Américains ont déjà déposé leur bulletin de vote pour l’élection présidentielle du 3 novembre, alors que les électeurs de Floride se sont amassés lundi devant les bureaux de vote, au premier jour du vote anticipé dans cet État considéré comme crucial pour l’issue du scrutin.

« Cette journée humide typique du sud de la Floride n’a pas découragé ce lundi les électeurs », écrit le Miami Herald : des électeurs « arrivés dans les bureaux de vote avant l’aube », portant « des ponchos – et des masques – et tenant des parapluies », et postant sur les réseaux sociaux les photos de ces files qui faisaient parfois le tour du pâté de maison.

Selon le quotidien, plus de trois millions de personnes devraient voter en Floride avant le jour de l’élection, en personne.

Trump en Arizona, Harris en Floride

À quinze jours du scrutin, le locataire de la Maison Blanche s’est rendu lui dimanche en Arizona, un autre État très convoité, pour poursuivre son marathon de meetings entamé il y a une semaine après avoir assuré être « guéri » du Covid-19.

« Les gens en ont marre d’entendre parler de la pandémie », a martelé Donald Trump, préférant ne pas s’attarder sur cette crise sanitaire qui est, selon lui, sur le point de s’achever.

Quelques heures plus tôt, dans un échange téléphonique avec des membres de son équipe campagne, il s’en était pris une nouvelle fois au docteur Anthony Fauci, membre très respecté de sa propre cellule de crise sur le coronavirus. Les gens « en ont marre d’entendre Fauci et tous ces idiots », a-t-il lancé, alors que la pandémie a fait près de 220 000 morts aux États-Unis.

Le candidat démocrate n’avait lui aucun rendez-vous public à son agenda, consacrant la journée, selon des médias américains, à la préparation du dernier débat télévisé, prévu jeudi.

C’est la colistière de Joe Biden, Kamala Harris, qui a fait le déplacement en Floride, renouant avec la campagne de terrain quatre jours après l’avoir suspendue en raison de cas de coronavirus dans son entourage. Elle s’est rendue à Orlando et Jacksonville pour appeler à participer à ce vote en personne à l’avance.

Le vote anticipé est scruté avec une attention particulière cette année, tant il continue de battre des records, donnant parfois lieu à de longues files d’attente dans les États où il a démarré.

À J-15, plus de 29 millions d’Américains à travers le pays ont déjà voté par courrier ou en personne, ce qui pourrait représenter à ce stade près d’un cinquième de la participation totale, selon l’organisation indépendante Elections Project.

D’ailleurs, rapporte le Washington Post, si selon le Parti démocrate de Floride, les démocrates sont en tête dans le vote par correspondance dans cet État, pour les républicains, le vote « en personne » marque le début d’une poussée de leur parti.

@RFI avec agences

Be the first to comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.


*