Suez signe le contrat pour la production et la distribution d’eau au Sénégal

Bertrand Camus, directeur général de Suez. - © JOEL SAGET - AFP

Paris (awp/afp) – Suez a annoncé lundi avoir signé le contrat pour assurer la gestion du service public d’eau potable au Sénégal, plus d’un an après avoir remporté un appel d’offres contesté par ses concurrents.

Ce contrat d’affermage de 15 ans permettra d’assurer un approvisionnement en eau potable, en zone urbaine et péri-urbaine, à une population initiale d’environ 7 millions d’habitants, alors que ce thème est une priorité du Plan Sénégal Emergent (PSE) élaboré par le pouvoir, détaille un communiqué du groupe.

Cette signature est l’aboutissement d’un feuilleton de plus d’un an, sur fond de grogne contre la présence au Sénégal de groupes étrangers, notamment français.

Les deux concurrents de Suez lors de l’appel d’offres — la Sénégalaise des eaux, opérateur local depuis 1996, et Veolia — avaient déposé des recours contre l’attribution de ce marché à Suez en octobre 2018.

Début 2019, l’Autorité de régulation des marchés publics au Sénégal avait annulé l’attribution du contrat, avant de la confirmer quelques mois plus tard après une nouvelle évaluation des offres.

Le contrat, pour lequel sera créée une société de droit sénégalais avec un actionnariat majoritairement sénégalais (55%), prévoit l’intégration par Suez des 1.200 professionnels sénégalais jusqu’alors employés par la Sénégalaise des Eaux.

Le groupe déploiera notamment des solutions « pour piloter en temps réel l’ensemble des infrastructures, et améliorer la performance des réseaux », a déclaré Bertrand Camus, directeur général de Suez, cité dans le communiqué.

Dans le détail, le contrat, qui prend effet le 1er janvier 2020, prévoit notamment l’exploitation et la maintenance des usines de production d’eau potable de Keur Momar Sarr (dont la capacité finale sera de 330.000 m3/jour) et de Ngnith (d’une capacité de 60.000 m3/jour), au nord-ouest du pays.

Suez assurera aussi l’exploitation et la maintenance des systèmes de distribution d’eau potable (avec plus de 9.400 km de réseau) et leur modernisation.

Ce contrat renforce la présence de Suez à l’international, indique le communiqué. Suez avait dévoilé début octobre son nouveau plan stratégique sur quatre ans, souhaitant notamment s’axer sur de « nouveaux marchés porteurs ».

afp/rp