Nigeria: le président Buhari investi pour un second mandat

Le président nigérian Muhammadu Buhari lors de la cérémonie d'investiture pour un second mandat, à Abuja, le 29 mai 2019. © REUTERS/Afolabi Sotunde

Le président Muhammadu Buhari a été investi mercredi à Abuja pour un second mandat, promettant une nouvelle fois de s’attaquer à l’insécurité rampante et à la corruption.

C’est presque sans émotion apparente que le président Muhammadu Buhari a prêté serment il y a quelques heures.

Pourtant Prince Uzoma, membre de l’APC de l’État d’Imo ne regrette pas de s’être déplacé avec ses enfants : « Voir le président inauguré pour la deuxième fois, avec cette pluie qui tombe c’est une bénédiction. Nous sommes heureux qu’aujourd’hui soit un nouveau départ pour notre pays ».

Le chef d’État nigérian avait annoncé une cérémonie sobre. Elle le fut d’ailleurs sans couac protocolaire.

Le président sortant du Sénat Bukola Saraki a bien tenu son rang de 3e personnage de l’État malgré les récentes critiques de Muhammadu Buhari à son encontre. Et pour la parlementaire Margery Okadigbo, élu de la démocratie Nigeria est sur le bon chemin :.« C’est une transition d’une époque présidentielle à l’autre. Et c’est un moment important pour l’histoire de notre pays le Nigeria ».

Pourtant Eagle Square, le lieu de l’investiture était loin d’être plein. Et c’est au moment où la cérémonie s’achevait que les anonymes sans invitation ont pu passer les barrages filtrants de police pour s’approcher. En vain.

Le président Buhari à son arrivée à l’Eagle Square pour la cérémonie d’investiture pour son second mandat, à Abuja, le 29 mai 2019. © REUTERS/Afolabi Sotunde

© RFI