20e édition des Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM)

Les Rencontres internationales du documentaire de Montréal (RIDM) célèbrent leur 20e édition du 9 au 19 novembre 2017 avec une sélection de 142 films en provenance de 47 pays et un programme spécial de projections gratuites dans plusieurs quartiers de Montréal. Les RIDM poursuivent ainsi plus que jamais leur mission de démocratisation et de promotion du cinéma d’auteur documentaire.

Le festival présentera 18 premières mondiales, 19 premières nord-américaines, 28 premières canadiennes et 39 premières québécoises. Avec 61 films québécois et canadiens, les RIDM s’affirment encore cette année comme un événement incontournable pour les artistes locaux.

Les RIDM feront l’ouverture et la clôture du festival avec deux films audacieux réalisés par des femmes. En ouverture et en première mondiale, 24 Davids de Céline Baril s’inscrit dans la démarche totalement unique et libre d’une cinéaste qui privilégie la forme essayiste. Elle parcourt trois continents pour donner la parole à 24 individus décidés à changer et repenser le monde chacun à sa façon. Un véritable road movie de la pensée.

En clôture, les RIDM présentent en première nord-américaine Nothingwood, premier film de la journaliste Sonia Kronlund qui fait le portrait nuancé et fascinant du roi de la série Z en Afghanistan. À travers la vie quotidienne hors du commun de cet artiste-entrepreneur plus grand que nature, la cinéaste réfléchit sur la situation actuelle de l’Afghanistan et sur les liens complexes entre fiction et réalité.

BANDE-ANNONCE / RIDM 2017 : 

 

11 prix seront décernés aux films gagnants des quatre sections compétitives : Compétition internationale longs métrages, Compétition nationale longs métrages, Compétition internationale courts et moyens métrages, Compétition nationale courts et moyens métrages.

ACTIVITÉS PARALLÈLES

Les RIDM organisent de nombreuses activités parallèles conjointement à leur programmation de films. Des conférences, des tables rondes, des projections-débats, des concerts et des installations interactives viennent ponctuer et animer les 11 journées du festival.

Discussions

Deux tables rondes seront organisées. La première permettra de réfléchir aux enjeux des documentaires portant sur des sujets intimes et/ou familiaux. La seconde, présentée par ICI Radio-Canada Première, fera un état des lieux de la baladodiffusion québécoise.

Des documentaristes de L’inis partageront le processus de création original d’un projet documentaire qui a utilisé Facebook dans sa recherche de protagonistes.

Trois débats suivront les projections des films suivants : Taste of Cement (sur la question des exilés), Ouvrir la voix (sur la réalité d’être une femme noire au Québec) et DPJ (sur la complexité humaine et sociale des décisions prises par l’institution).

 Projections spéciales

Animée par Patrick Masbourian, la troisième édition de la soirée de la relève ICI RDI mettra de l’avant huit courts métrages documentaires de cinéastes émergents. Un prix sera remis à l’un d’entre eux par un jury composé entre autres de représentants de Radio-Canada et de l’industrie du film documentaire. Une occasion en or de découvrir gratuitement des petits bijoux de la relève sur grand écran.

Avec le programme de courts métrages Désorienter la diaspora, les RIDM s’associent à Media Queer afin de mettre l’accent sur l’importance de la voix et de la créativité d’artistes queer racisés.

Les familles sont aussi invitées à deux séances famille destinées à initier les plus jeunes au documentaire. Chaque séance sera suivie d’un atelier de bricolage.

 

Pour plus d’informations Informations : www.ridm.ca / info@ridm.ca