Speed-dating électoral au centre des femmes de Laval

Speed-dating électoral au Centre des femmes de Laval le 2 octobre 2017

Pour marquer  la 15e édition de la Journée nationale des centres des femmes du Québec, le Centre des femmes de Laval (CFL) a organisé, le lundi 2 octobre, une soirée porte-ouverte et une activité de ʺspeed-datingʺ électoral. Une formule audacieuse qui a vu la participation d’une vingtaine de candidates et de nombreuses femmes du CFL ainsi que d’autres invitées. Les candidates aux élections municipales à Laval se sont prêtées au jeu, répondant aux questions préparées dans quatre (4) cercles thématiques : le féminisme, le développement social, le logement, l’environnement et l’urbanisme.

Les candidates et autres participantes ont d’abord visité le CFL, guidées par Graciela Mateo, coordonnatrice du Centre des femmes de Laval et représentante régionale des centres Montréal-Laval, accompagnée des membres de son équipe. Les candidates ont pu découvrir les services offerts par le Centre, allant de l’écoute et référence à la défense des droits en passant par des formations et activités éducatives ainsi qu’une halte-garderie et une friperie où tout est gratuit. Elles ont fait la rencontre des femmes impliquées dans les divers comités du CFL et ont pu avoir un aperçu de ce qu’elles ont pu accomplir au fil des années.

Le ʺspeed-datingʺ, minutieusement organisé, fut sans aucun doute le clou de la soirée.  Ce fut aussi l’occasion de voir des candidates plus préparées que d’autres, celles qui eurent l’honnêteté de reconnaître leur méconnaissance de certains enjeux soulevés, tout en se donnant comme mission d’en savoir plus, mais aussi celles qui eurent le réflexe de se réfugier dans des cloisons de ligne de partis ou de compétences provinciales ou fédérales pour refuser de répondre aux interrogations soulevées par les femmes.

L’exercice eut ces moments épiques; une question ayant posé une certaine difficulté pour ne pas dire malaise à quelques candidates, notamment à Viviane Monette, candidate d’Action Laval dans Souvenir-Labelle et Sandra Desmeules du Mouvement Lavallois dans Concorde-Bois-de-Boulogne. Perçue comme un piège, elle était pourtant simple : ʺQue comptez-vous faire pour accompagner et accueillir les immigrantes, sans-papiers et réfugiés? ʺ. Assurément, l’immigration s’invitera dans tous les débats électoraux et il sera intéressant de voir comment les partis aborderont la question.

 

 

Khady Sow

Opale Magazine