Les îles de la Madeleine

Pour le visiteur qui débarque aux Îles de la Madeleine, l’effet est immédiat, le dépaysement complet. Le paysage se compose d’îles et de dunes qui se marient, se séparent et s’étirent à perte de vue, le tout déposé au fil de l’eau. Les Îles apparaissent comme un pays miniature animé par le vert champêtre des vallons, le sable blond des longues plages, le rouge des falaises sculptées et la variété de bleus et de verts que la mer omniprésente et les lagunes empruntent aux teintes du ciel et à la vie aquatique.

Les Madelinots vivent à l’heure de l’Atlantique, soit une heure plus tard qu’au Québec. Le climat accentue aussi la différence. Le climat maritime adoucit l’hiver et rafraîchit l’été, ce qui fait des Îles l’endroit du Québec ayant le moins de jours de gel au cours d’une année. Il n’est pas rare de voir le temps doux et ensoleillé de l’été se prolonger jusqu’à la fin septembre. Cependant, les glaces qui ceinturent l’archipel à partir de la fin janvier contribuent à retarder la venue du printemps.

Les îles de la Madeleines sont une destination de choix pour la saison estivale. Elles offrent 300 km de sable fin et de multiples activités pour les familles. L’une de ses plus belles plages, la Grande Échouerie, la préférée des Madelinots, s’étend sur 8,5 km de sable parfait, qui crisse sous les pas et vous polit joliment les pieds.

Sandy Hook ou plage du Bout du Banc demande plus d’effort pour en atteindre l’extrémité mais vous aurez l’impression d’atteindre les limites du monde au bout des 12 km de parcours. Elle offre des panoramas d’une incroyable beauté et, pour les passionnés d’ornithologie, des point d’observation magnifiques. Elle comblera aussi les amateurs de Kit surf, de planche à voile et de kayak. Sandy Hook est aussi connue pour son fameux Concours de châteaux de sable des Îles de la Madeleine, le plus grand concours amateur de ce type au monde, qui a fêté son 30e anniversaire l’été passé.

Les Îles de la Madeleine sont aussi connues pour sa gastronomie typique, avec des produits locaux qui viennent de ses deux garde-manger naturels, la terre et la mer.

Quelques spécialités typiques des Îles :

  • Le homard, emblème de l’archipel et incontournable gastronomique du coin, reconnu pour sa finesse.
  • Le loup-marin (NDLR oui du phoque!!!), gris ou du Groenland, d’abord chassé pour sa peau et son huile, maintenant sur les menus de quelques grands chefs
  • Le hareng fumé et les palourdes mais les canneberges et un autre incontournable, si vous mettez la main dessus, Les croxignoles , beignets tressés et frits dans l’huile de loup-marin, une pâtisserie traditionnelle, exclusive et rarissime des Îles de la Madeleine.

Nos coups de cœur :

Artisans du Sable / ÉCONOMUSÉE du sable : membre du réseau des entreprises Économusé pour la variété d’objets de sable des Iles et de matériaux divers mais surtout pour les ateliers pour enfants ou même les grands, offerts pendant l’été pour apprendre les techniques de construction de châteaux de sable.

Coordonnées : 907, chemin de La Grave, Havre-Aubert, G4T 9C8 (Québec, Canada)

Majorie Lapierre – artiste-verrier, native de Havre-Aubert et qui a fait sa formation en métiers d’arts option verre à Montréal (Espace Verre).  Une artiste prolifique et talentueuse, qui n’a rien à envier  aux artisans de Murano. Bijoux d’une rare finesse en verre, ustensiles stylisées, objets de décoration feront le bonheur des amoureux de la mer et du verre.

Adresse boutique : 176, route 199, Havre-Aubert (Qc). Ses créations sont aussi disponibles en ligne sur sa boutique marjorielapierre.com

 

 

Sources et crédits photos : Tourisme Îles de la Madeleine / M. Bonato – J. Carter