Maroc-Ghana : Kyrielle d’accords signés pour une coopération diversifiée

APA-Accra (Ghana) – Le Maroc et le Ghana ont signé, ce vendredi à Accra, 25 accords de coopération dans divers domaines lors d’une cérémonie présidée par le Roi Mohammed VI et le chef d’Etat ghanéen, Nana Akufo-Addo.

Ces accords s’inscrivent dans le cadre du renforcement des liens de partenariat et de coopération avec des pays du continent et reflètent l’engagement sans faille du Roi Mohammed VI pour la consolidation d’une coopération Sud-Sud solidaire et agissante, au service des intérêts des peuples africains frères.

Ils portent sur la promotion et la protection réciproques des investissements, la non double imposition et la prévention de l’évasion fiscale en matière d’impôts sur le revenu, le soutien aux petits agriculteurs et la coopération industrielle.

Les deux parties ont également conclus des accords de partenariat public-privé qui prévoient la mise en place d’un conseil d’affaires maroco-ghanéen, l’engagement du secteur privé mondial en faveur de l’action climatique, l’accompagnement des entreprises membres de la Chambre nationale du commerce et de l’industrie du Ghana et le financement des besoins d’investissement et de trésorerie des entreprises ghanéennes membres de l’Association of Ghana industries.

Il s’agit également de la mise à disposition d’une ligne de financement par Bank of Africa au profit d’Electricity Company of Ghana de 10 millions de dollars pour développer les capacités techniques en vue d’améliorer le taux d’électrification au Ghana, d’un accord de coopération technique en matière d’assurance et de réassurance.

Dans le domaine bancaire, Rabat et Accra ont signé des mémorandums d’accord entre Attijariwafa Bank et GCB Bank Ltd et un autre  relatif à la mise en place d’une coopération générale, support des opérations de commerce extérieur et « risk sharing » entre le Maroc, le Ghana et les différents pays d’implantation du groupe Banque Centrale Populaire.

Les autres accords portent, entre autres, sur le développement de projets d’énergies renouvelables, du tourisme, de l’échange d’expertise dans les domaines de l’exploitation, concession, technique, montage financier, formation, le développement de l’assurance agricole, le financement des PME et l’échange d’expérience et d’expertise entre la Bourse de Casablanca et Ghana Stock Exchange.

Au début de cette cérémonie, le président de la Chambre nationale du commerce et de l’industrie du Ghana, Nana Dr Appiagyei Dankawoso, a prononcé une allocution dans laquelle il a mis l’accent sur le succès qui a marqué le forum d’affaires maroco-ghanéen, tenu en janvier dernier à Accra, et qui a connu la participation d’opérateurs économiques marocains et ghanéens en vue d’examiner les moyens de développer les investissements dans les deux sens et de promouvoir les échanges commerciaux.

Cet important forum, a-t-il expliqué, a permis la mise en place d’une plateforme propice de partenariat dans plusieurs domaines prometteurs et de valeur ajoutée élevée comme l’agriculture, les industries alimentaires, les technologies de télécommunications et le secteur bancaire.

Pour sa part, la présidente de la Confédération générale des entreprises du Maroc, Miriem Bensaleh Chaqroun, a noté que dans un contexte de mondialisation effrénée, l’Afrique doit tracer le chemin et la carte de sa propre destinée, tout en relevant les défis communs liés à la création d’emplois, à l’émergence des marchés et à la préservation de son identité.

Le développement de l’Afrique dépendra de « la capacité de nos politiques à tirer profit de nos ressources naturelles abondantes, du dynamisme de nos jeunes et de notre considérable capital humain », a-t-elle dit.

Le Roi Mohammed VI est arrivé jeudi à Accra pour une visite officielle dans le cadre d’une tournée qui le mènera dans plusieurs pays africains.

©APA