Global Bioenergies: nouvelle avancée pour son isobutène renouvelable

Paris – Global Bioenergies a annoncé mardi avoir réussi à produire de manière totalement biosourcée de l’ETBE, un composant contenant notamment de l’éthanol renouvelable et traditionnellement ajouté à l’essence.

L’ETBE est un biocarburant, composé de bioéthanol et d’isobutène issu de la pétrochimie, qui est utilisé comme additif dans l’essence (jusqu’à 23%).

Global Bioenergies a réussi à le produire en remplaçant l’isobutène fossile par son isobutène biosourcé, issu de la fermentation de végétaux.

Cette avancée, réalisée en partenariat avec l’Institut allemand Fraunhofer CBP, « ouvre une nouvelle voie pour l’incorporation d’une plus grande proportion de biocarburants dans l’essence », s’est félicité Global Bioenergies, dans un communiqué.

L’ethanol seul ne peut être incorporé qu’à hauteur de 10% au maximum du volume d’essence, dans le sans-plomb 95-E10.

La société estime le marché de l’ETBE à « plus de 3 millions de tonnes par an, soit 2 milliards d’euros ».

Après l’incorporation d’isobutène biosourcé dans les bouteilles de gaz à usage domestique, son utilisation pour la fabrication de carburant isooctane, de caoutchouc ou encore d’acide méthacrylique utilisé dans les peintures, il s’agit d’un nouveau débouché pour la technologie de Global Bioenergies.

Elle a mis en service fin 2016 un démonstrateur industriel en Allemagne, avec en ligne de mire, la réalisation d’une première usine en 2019.

Sources : GLOBAL BIOENERGIES

©AFP