Attentat terroriste au centre islamique de Québec, six morts confirmés et huit blessés

Le maire de Québec Régis Labeaume et le premier ministre du Québec, Phillipe Couillard en conférence de presse le 30 janvier à 1h50 AM

Québec – Une fusillade a éclaté dimanche soir au centre culturel islamique de Québec (capitale nationale de la province du Québec au Canada), faisant six (6) morts et huit (8) blessés, un bilan confirmé par les autorités policières.

Un homme cagoulé a fait irruption dans la  mosquée, après la prière du soir, un peu après 19h15,  ouvrant le feu sur les personnes présentes à l’intérieur du lieu de culte. Une vaste opération policière a été lancée après la fusillade et la porte-parole de la police a indiqué que deux suspects avaient été appréhendé. Un des hommes arrêtés s’est avéré être un témoin, et a été relâché par la police.

Le Centre culturel islamique de Québec, qui est également connu sous le nom de grande mosquée de Québec  avait déjà été la cible d’un geste à caractère haineux, l’été dernier, en période de ramadan; une tête de porc avait été déposée devant une des portes de la mosquée.

Déclaration du premier ministre Justin Trudeau

Le premier ministre Justin Trudeau a fait la déclaration suivante:

« C’est avec un sentiment de choc, de tristesse et de colère que j’ai appris qu’une fusillade tragique et mortelle avait eu lieu ce soir, au Centre culturel islamique de Québec, situé à Ste-Foy, en banlieue de la ville de Québec.

« Nous condamnons cet attentat terroriste dirigé contre des musulmans se trouvant dans un lieu de culte et de refuge.

« Au nom de tous les Canadiens, Sophie et moi offrons nos plus sincères condoléances à la famille et aux amis des personnes décédées, et nous souhaitons un prompt rétablissement à ceux qui ont été blessés.

« Pendant que les autorités poursuivent leur enquête et que les détails continuent d’être confirmés, il est déchirant de voir qu’un tel geste de violence insensée ait été commis. La diversité est notre force et, en tant que Canadiens, la tolérance religieuse est une valeur qui nous est chère.

« Les musulmans canadiens constituent un élément important de notre tissu national, et des gestes insensés comme celui-là n’ont pas leur place dans nos communautés, nos villes et notre pays. Les organismes canadiens chargés de l’application de la loi protégeront les droits de tous les Canadiens et feront tout pour appréhender les auteurs de cet acte et de tous les actes d’intolérance.

« Ce soir, nous pleurons la perte des victimes avec les gens de Ste-Foy et tous les Canadiens. »

Mise en berne du drapeau du Québec de l’hôtel du Parlement

Le Premier ministre québécois Philippe Couillard a déclaré sur son compte Twitter que son gouvernement était « mobilisé pour assurer la sécurité de la population de Québec ».

Le président de l’Assemblée nationale, M. Jacques Chagnon, annonce la mise en berne immédiate du drapeau du Québec sur la tour centrale de l’hôtel du Parlement, à la demande du premier ministre M. Philippe Couillard, à la suite de la fusillade mortelle survenue au Centre culturel islamique de Québec.

Toutes les autorités politiques, québécoises et canadiennes ont condamné cet acte de terrorisme.

En conférence de presse, tard dans la nuit du dimanche, le premier ministre du Québec Philippe Couillard, le ministre des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire, ministre de la Sécurité publique, Martin Coiteux et le maire de Québec, Régis Labeaume ont réaffirmé leur soutien aux Québécois de confession musulmane.

Régis Labeaume, très ébranlé a exprimé sa révolte face à un acte qu’il a qualifié de crapuleux et lancé un message d’amour à la communauté musulmane de Québec.