Intelligence artificielle – Microsoft choisit Montréal pour la recherche et développement en intelligence artificielle

De gauche à droite L’Honorable Navdeep Bains, Ministre de l’Innovation, de la Science et du Développement économique du Canada, le Président de Microsoft, Brad Smith; le Premier ministre du Québec, Mr. Philippe Couillard; et Dominique Anglade, Ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et Ministre responsable de la Stratégie numérique du Québec, se sont rencontrés un peu plus tôt aujourd’hui, à Davos, afin d’annoncer les plans de Microsoft d’accroitre sa présence à Montréal. ©Patrick Lachance.

DAVOS, Suisse, le 18 janv. 2017 – La multinationale Microsoft a annoncé qu’à la suite de son acquisition de la startup Maluuba, basée à Montréal, elle vise d’ici deux ans à doubler la taille de cette entreprise qui œuvre dans le domaine de l’intelligence artificielle (IA) et de la compréhension du langage par les machines. Son objectif est d’accélérer la conception de logiciels permettant aux ordinateurs de lire, écrire et tenir des conversations de manière naturelle, comme des humains.

Fondé en 2011 par deux diplômés de l’Université de Waterloo, Sam Pasupalak et Kaheer Suleman, Maluuba fait partie de la communauté sans cesse croissante de chercheurs de renommée mondiale dans le domaine de l’IA centrée à Montréal. Yoshua Bengio, un expert reconnu en IA et l’un des fondateurs du mouvement d’apprentissage profond, est l’un des moteurs de cet écosystème dynamique. Yoshua, qui dirige l’Institut des algorithmes d’apprentissage de Montréal, a joué le rôle de conseiller auprès de Maluuba, et conservera cette fonction chez Microsoft.

Microsoft a également annoncé aujourd’hui qu’elle versera, sur une période de cinq ans, des subventions pour la recherche en IA de 6 millions de dollars à l’Université de Montréal et de 1 million à l’Université McGill.

Selon Philippe Couillard, premier ministre du Québec  « La stabilité financière, économique et politique du Québec contribue aujourd’hui à créer un environnement d’affaires prévisible pour les entreprises. Grâce au dynamisme et à la capacité d’innover d’entreprises visionnaires comme Maluuba et au savoir-faire de chercheurs reconnus mondialement tels que M. Bengio, le Québec peut se distinguer dans le secteur de l’intelligence artificielle. Ce domaine d’avenir contribue à propulser notre société vers l’économie numérique. »

« Microsoft est très enthousiaste à l’idée de collaborer avec les professeurs, les étudiants et la vaste communauté technologique de Montréal, qui devient rapidement une plaque tournante mondiale pour la recherche et l’innovation dans le domaine de l’IA. L’annonce faite aujourd’hui, s’ajoutant à l’ouverture de nos bureaux à Vancouver et à nos travaux pour créer le nouveau corridor d’innovation de Cascadia reliant Vancouver et Seattle, renforce le rôle important que joue le Canada dans les affaires internationales de Microsoft. » a déclaré Brad Smith, président de Microsoft.

« L’investissement effectué par Microsoft témoigne de la renommée internationale des experts canadiens en matière d’intelligence artificielle et d’apprentissage automatique. Ce domaine de recherche émergent est en voie de révolutionner le domaine de l’informatique en permettant la transformation d’énormes quantités de données en renseignements pertinents. Les avancées en intelligence artificielle auront un effet transformateur dans tous les secteurs, de la finance à la santé, en passant par la fabrication et les transports. Les recherches menées au Canada joueront un rôle clé dans le développement de ces technologies habilitantes, qui seront une source de meilleurs emplois et de plus grandes possibilités pour les Canadiens. » dit l’Honorable Navdeep Bains, Ministre de l’Innovation, des Sciences et du Développement économique du Canada.

Dominique Anglade, ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique, souligne, quant à elle, que le numérique, qui a véritablement transformé le monde entier, est au cœur de la compétitivité des entreprises et organisations québécoises et internationales. Ainsi l’acquisition de Maluuba par Microsoft permettra au Québec de renforcer encore plus son économie dans des secteurs prometteurs tels que l’intelligence artificielle.

En 2016, le Gouvernement du Québec a présenté son Plan d’action en économie numérique. Le programme Québec branché, lancé en décembre 2016  est l’un des piliers de ce Plan d’action et de la future Stratégie numérique du Québec.

Le gouvernement québécois est actuellement en cours de consultation citoyenne afin d’élaborer la Stratégie numérique du Québec.

 

Sources :

Harold Fortin, Porte-parole du premier ministre / Cabinet du premier ministre du Québec

Lisa Gibson, Directrice des communications, Microsoft Canada

Cynthia St-Hilaire, Attachée de presse, Cabinet de la ministre de l’Économie, de la Science et de l’Innovation et ministre responsable de la Stratégie numérique