Jacmel a tout pour être aimée

Promenade-au-crepuscule-Jacmel

Haïti et son esprit créateur résistent à tous les désastres

Malgré les désastres naturels qui frappent les Caraïbes, dont Haïti, surtout durant la période automnale entre septembre et novembre, Haïti survit et son esprit créateur domine toujours.

Les artisans du fer découpé à Noailles, les potiers à Cap-Haïtien, les peintres de la rue à Port-au-Prince et dans les hauteurs de Kenscoff, les artistes du papier mâché à Jacmel, s’inspirent de la beauté résiliente d’Haïti au jour le jour.

Cet article dépeint mon petit séjour à Jacmel, où j’étais de passage il y a moins de deux mois. Une excursion inoubliable dans la ville reine des arts haïtiens, sise en bord de mer au sud-est d’Haïti, à deux heures de route de la capitale.

Coup de foudre

Déambulant sur la Rue du Commerce sous un décor datant des années 1800, Jacmel m’a fascinée avec son ambiance à la bohème irrésistible.

Une balade ensoleillée m’a fait revivre des souvenirs d’atmosphère… Jacmel m’a ramenée en pensée aux ruelles étroites d’Hyères, charmante petite cité florale entre Marseille et Saint-Tropez; à un apéro gourmand sur la terrasse conviviale d’un café-bar du Vieux-Québec sous le crépuscule d’un automne orangé; à la chaude architecture coloniale du French Quarter de la Nouvelle-Orléans…

Jacmel permet de se laisser bercer par la douceur de vivre, le long de sa merveilleuse promenade auprès de la mer turquoise des Caraïbes. Artistes et artisans exposent leurs œuvres en plein air librement. La ville recèle plusieurs ateliers et boutiques d’artisanats flamboyants que les visiteurs fréquentent au gré de leur fantaisie.

Ronald Mevs

Notre visite dans la région sud-est d’Haïti nous a menés chez le fabuleux artiste haïtien Ronald Mevs dans sa maison-atelier aux alentours de Jacmel.

Ronald Mevs est natif de Port-au-Prince. Dès son adolescence, il est parti vivre aux États-Unis où il a étudié les arts graphiques et le dessin publicitaire. Mevs a aussi vécu à Harlem, en présence d’artistes afro-américains avec qui il a collaboré.

Depuis son retour en Haïti en 1971, l’artiste polyvalent s’est concentré sur la peinture, la sculpture et la création de mobilier contemporain. Son œuvre illustre le profond désir de «souder tradition et modernité».

Cocktail de cultures

En 1991, Ronald Mevs fut contraint à l’exil; il se réfugia au Québec où il eut l’occasion d’échanger avec la communauté mohawk. Quelques années plus tard, ses œuvres évoquaient fortement son expérience interculturelle unique, tout en proposant «une voie de renouvellement à la plastique haïtienne», selon l’artiste.

Ronald Mevs est considéré comme l’un des artistes haïtiens vivants les plus importants. On décrit son œuvre des quatre dernières décennies comme «un savant cocktail de toutes les cultures dont il s’est imprégné».

En visitant son atelier, on distingue les diverses influences culturelles qui animent ses œuvres: ses ancêtres taïnos et africains, les Mohawks du Canada, les Mayas du Mexique, sa fascination pour la Chine, les grands musiciens de Jazz – Mingus, Abner, Haynes – que Mevs a connus à Manhattan.

Ronald Mevs participe activement à l’épanouissement artistique de Jacmel. Son atelier portes ouvertes accueille constamment artistes, artisans, poètes et écrivains d’Haïti et d’ailleurs.

Une opportunité unique pour tout artiste visuel d’échanger avec un créateur novateur extraordinaire, d’apprendre sur l’art contemporain caribéen, d’élargir son propre champ de création artistique.

Nature extrême

Jacmel offre de nombreuses découvertes artistiques, mais aussi l’occasion d’explorer son remarquable environnement dont le fameux site naturel des bassins bleus. L’accès aux bassins est assez ardu; on doit emprunter à pied un sentier escarpé et sinueux en montagne.

Toutefois le parcours promet une incroyable destination: trois bassins d’une eau bleue incroyablement limpide. Je me suis arrêtée au deuxième bassin où je me suis baignée dans ce bleu encerclé d’un décor tropical luxuriant.

Avis aux amateurs d’escalade, le troisième bassin est le plus spectaculaire, avec une chute d’une dizaine de pieds de hauteur. Pour l’atteindre, on doit descendre le long d’un immense rocher. Les plus téméraires exécutent la descente à l’aide d’une corde en compagnie de guides locaux.

Journée mondiale du Tourisme

Le ministère du Tourisme d’Haïti a commémoré la Journée mondiale du Tourisme 2016 à Jacmel les 25, 26 et 27 septembre derniers . Diverses activités ont été organisées sous le thème annuel retenu par l’Organisation mondiale du Tourisme: «Promouvoir l’accessibilité universelle pour un tourisme pour tous.»

On a honoré Jacmel pour son immense potentiel touristique, qui réside surtout dans le génie de ses artisans. Les sites naturels de renommée tels que les bassins bleus, les plages de Marigot et le Parc la Visite de Seguin comptent parmi les principales attractions du sud-est d’Haïti.

 

Par Annik Chalifour L’Express www.l-express.ca