Près de 120 films pour la 18e édition du Black Movie à Genève

Affiche de cette 18e édition du Black Movie. [DR - Black Movie]

Du 20 au 29 janvier, Black Movie projettera 116 longs et courts métrages. Vingt-deux réalisateurs et acteurs seront présents à cette 18e édition du festival international de films indépendants de Genève.

Allant résolument à contre-courant des cinémas uniformisés, novateur et décomplexé, Black Movie propose durant 10 jours chaque année une programmation des talents émergents et cinéastes confirmés dont les films restent inédits en Suisse.

Pour la première fois au festival, le Mexicain Amat Escalante y dévoilera en avant-première « La Región salvaje », une coproduction suisse couronnée par le Lion d’argent à la Mostra de Venise 2016.

Le Portugais João Pedro Rodrigues reviendra avec « L’Ornithologue », prix de la meilleure mise en scène au dernier Festival de Locarno.

Il ressort de la prospection de cette édition « une très grande richesse formelle et une grande liberté de contenu », a déclaré mardi Maria Watzlawick, codirectrice du festival.

Politique déclinée en deux sections

Thème récurrent, la politique sera déclinée en deux sections: « Abus de pouvoir », soit 15 films qui dénoncent toutes les dérives, et « Black Power? » ou la résistance contre un pouvoir autoritaire. Les autres sections exploreront les « Millennials » et les « Sexualités ».

Comme toujours, une section sera consacrée aux enfants. Elle proposera notamment « Alice Comedies », les premiers films de Walt Disney.

Bande annonce de Layla M – film au programme du festival Black Movie

 

©ats/tmun