Législatives ivoiriennes : le RHDP en tête des premiers résultats

Marguerite Yoli –Bi Koné, Vice-Présidente de la Commission Electorale Indépendante,

Les premiers résultats provisoires des élections législatives publiés lundi, donnent le Rassemblement des houphouëtistes pour la démocratie et la paix (RHDP-Coalition au pouvoir) en tête, a constaté Agence de Presse Africaine (Apanews) sur place dans la capitale économique ivoirienne.
Selon ces résultats du scrutin de dimanche dernier publiés via les antennes de la Radiodiffusion télévision ivoirienne (RTI-Média public) par la Commission électorale indépendante (CEI), le RHDP récolte 24 circonscriptions, le Front Populaire ivoirien (FPI) remporte 1 siège, l’Union pour la démocratie et la Paix Côte d’Ivoire de Albert Toikeusse Mabri , ex-chef de la diplomatie ivoirienne (UDPCI), deux sièges. L’Union pour la paix en Côte d’Ivoire (UPCI) avec le président, l’ex-ministre Gnamien Konan remporte 1 siège. Quant aux indépendants, ils arrachent 14 sièges à en croire cette première publication. L’on note que dans la capitale politique ivoirienne, Yamoussoukro considéré comme l’un des fiefs du RHDP, ces indépendants se taillent la part du lion en Communes comme en Sous-préfectures.
Le ministre des Postes et de l’économie numérique, porte-parole du gouvernement ivoirien Bruno Koné et son collègue des ressources animales et halieutiques Adjoumani Kouassi remportent respectivement Kouto (Nord) et Tanda (Nord-Est) alors que le ministre de l’artisanat et de l’Entrepreneuriat national, Moutaye Anzoumana a été battu dans sa circonscription électorale. Cette première phase concernait des circonscriptions des régions du Nord, de l’Ouest, du Centre.
La Commission Électorale Indépendante par la voix de sa Vice-Présidente Marguerite Yoli –Bi Koné, a invité les candidats à éviter de publier les résultats via les réseaux sociaux qui « pourraient créer des troubles imputables à leurs auteurs » rappelant que « la CEI est le seul organe habilité à donner les résultats officiels ».
Ce sont plus de 6 millions d’électeurs qui étaient appelés à voter, dans 205 circonscriptions électorales en Côte d’Ivoire pour choisir leurs députés à l’Assemblée nationale. Trente-huit groupements politiques ainsi qu’un contingent d’indépendants forts de 740 candidats étaient en lice pour ce scrutin qui « s’est globalement bien déroulé » selon de nombreux observateurs.

 

 

Source : Apanews